Trekking avec chameaux et randonnée dans le désert au maroc :

individuel – flexible – durable

Voyages en caravane à l’ancienne avec Akabar – Sahara Treks et l’équippe de nomades


Sprache/Language/Langue

1. randonnée chamelière et hébergement

Homestay chez les nomades sahariens de la région de Tafraout avec trekking à dos de chameau

Dans le Jebel Bani comme dans les contreforts des dunes, on rencontre des familles de nomades ou des bergers isolés. Grâce à son activité d’enseignant à l’école de nomades de Tafraout/Bani, Hafid connaît quelques familles. Ci-dessous, quelques caractéristiques qui décrivent les nomades :

  • ils vivent dans des régions semi-désertiques et désertiques, entre autres dans le sud-est du Maroc, par exemple Zagora-M’Hamid-Tata
  • ils vivent loin des centres économiques
  • ils ont un élevage extensif de moutons, de chèvres et de dromadaires
  • ils vivent de manière saisonnière dans des tentes, des grottes ou des abris provisoires en pierre de taille Le sol nu est recouvert de couvertures ou de tapis tissés. Les familles dorment ensemble, il y a une « tente cuisine » et une « tente douche ». Les couvertures et les alèses sont enroulées pendant la journée. Devant la tente-cuisine se trouvent des bidons d’eau qui sont souvent apportés à l’aide d’un âne.
  • le taux d’analphabétisme est élevé
  • l’âge du mariage des femmes est bas
  • la taille des ménages est supérieure à la moyenne

Les femmes sont timides et se couvrent le visage devant les étrangers. Elles ne se laissent pas non plus photographier. S’asseoir ensemble autour d’un thé ou de lait et de fromage de chèvre est très impressionnant. Les conversations se déroulent de manière calme et détendue. De temps en temps, un conteur vient annoncer des nouvelles ou proposer un divertissement en échange d’un repas.

Grâce à leur mode de vie simple et original, sans agitation, ils font beaucoup plus confiance à leurs sens, qui sont extrêmement aiguisés par rapport aux nôtres. Ils entendent, sentent et voient beaucoup mieux, ils observent attentivement leur prochain et remarquent immédiatement et intensément les états émotionnels. Sur le terrain, elles reconnaissent des traces là où nous ne constaterions rien.

Les enfants nomades offrent aux voyageurs des colliers et des bracelets en perles de plastique ou, à l’occasion, des tapis tissés et des couvertures. Il est toujours possible d’acheter un mouton ou une chèvre à une famille nomade et de les manger avec elle.

Pour les randonneurs, c’est toujours une expérience profonde.


Dans ce programme, vous ferez l’expérience d’une vie semi-nomade authentique dans la haute vallée de Tafraout/Jebel Bani en combinaison avec un trekking à dos de chameau dans le Sahara :

  • Nouer ou tisser des tapis avec les femmes et les filles du village, fabriquer des bijoux berbères, des sacs, des jellabas et bien plus encore.
  • Apprendre la langue berbère locale et l’arabe dans l’ancienne école nomade.
  • Découvrir la vie quotidienne chez les familles semi-nomades de Tafraout (faire du pain, préparer des repas berbères et du thé berbère, nourrir les animaux, travailler sur les terres agricoles, marcher avec le troupeau de chèvres, faire et écouter de la musique berbère).
  • Marcher avec la caravane dans les montagnes du Jebel Bani, découvrir les oasis de palmiers, les gorges et les petits lacs. Rendre visite à des familles nomades dans leurs tentes. Ensuite, parcourir les vastes paysages de dunes du Sahara.


Réalisation à partir de six jours et plus, car il faut beaucoup de temps pour apprécier les différents points de ce programme.

Programme spécial pour les familles avec enfants : Rencontre avec les enfants des nomades berbères
  • Observer les animaux, monter à dos de chameau, apprendre des jeux locaux, garder les animaux, faire un feu de camp, apprendre à jouer du tambour et bien plus encore.
  • Apprendre avec des enfants locaux dans l’ancienne école nomade de Tafraout/Jebel Bani.
  • Faire du trekking à dos de chameau avec des enfants nomades, une chance d’apprendre les uns des autres et de se faire une idée de la manière dont ils se débrouillent dans le désert.

Réalisation à partir de trois jours et jusqu’à six jours.

2. Festivals de musique du Sahara et randonnée chameliere

Découvrez le Desert Blues lors des festivals de musique de M’Hamid !

Le Tishoumaren ou Assouf, connu internationalement sous le nom de blues du désert, est un style musical originaire de la région du Sahara en Afrique du Nord et de l’Ouest.

En voici quelques exemples :

Le groupe Tarwa N- Tiniri (Maroc) : https://www.youtube.com/watch?v=bgyPviUsC0I, https://www.youtube.com/watch?v=O2FkaOFlxqA

Le groupe Tamikrest (Mali/Algérie) : https://www.youtube.com/watch?v=Ku8j3jFN4NA&list=RDEMFz5pcPcvwOIYtbUHk47IGg&start_radio=1, https://www.youtube.com/watch?v=sCfCJR7CUaU

Le groupe Tinariwen (Mali) : https://www.youtube.com/watch?v=KvMH2WWhLOc

Le groupe Toulout (Djanet/Algérie) : https://www.youtube.com/watch?v=SbYf54SpbiI